Défense des droits

Violence sexuelle

Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS). Le Regroupement a été fondé afin de renforcer l’efficacité des luttes individuelles, de réduire l’isolement géographique et de créer une force de pression :  en regroupant les centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel; en mobilisant des personnes et des groupes dans la lutte contre la violence faite aux femmes et en suscitant des changements sociaux et politiques. Téléphone: 514-529-5252.

CALACS de Montréal:

  • Trêve pour Elles: 514-251-0323
  • CALACS de l’ouest de l’île (Pierrefonds): 514-620-4333.
  • Mouvement contre le viol et l’inceste: 514-278-9383
Centres pour femmes

La Marie Debout: Services d’accueil, d’écoute, d’aide et de références, activités éducatives, action collectives. Heures d’ouverture: du lundi au jeudi de 9h à 16h30 (sauf entre 12h et 13h ainsi que le mardi matin lors des réunions d’équipe). Adresse: 4001, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1W 2G7. Téléphone: 514 597-2311.

International

Bayswan.org. Ce site offre des liens vers presque tous les organismes de défense des droits des travailleurs du sexe qui possèdent un site Web. Les liens changent de temps à autre, à mesure que de nouveaux sites sont créés. Contient une liste impressionnante de sites internationaux.

    STRASS – Syndicat du Travail Sexuel: le Syndicat du Travail Sexuel (acronyme STRASS) est un syndicat autogéré qui existe en France depuis le 20 mars 2009. Il défend les droits des travailleurs du sexe, c’est-à-dire principalement des prostitués mais aussi des escort girls/boys, des acteurs pornographiques et des opérateurs de téléphone rose.